Protéger ses appareils auditifs : les différentes pratiques à mettre en place

Les appareils auditifs sont des objets précieux et indispensables pour les personnes qui les portent. C’est pourquoi il faut les protéger au quotidien. De quoi ? L’humidité, les chocs, le vol… Les audioprothèses sont sujettes à plusieurs dangers tout au long de la journée. Mais alors comment protéger ses appareils auditifs ?

Protéger ses appareils auditifs de l’humidité

L’humidité est l’une des plus grosses bêtes noires des appareils auditifs. Si une audioprothèse a été en contact avec l’eau, ou si son assèchement a été négligé, elle finit bien souvent cassée. Bien que l’humidité peut très facilement s’installer, il existe plusieurs systèmes permettant de l’éviter.

  • Les boîtes anti-humidité à pastilles : Ce sont des boîtes totalement hermétiques, qui permettent de ne pas subir l’humidité de l’air. Ainsi, à l’aide d’une pastille anti-humidité, l’environnement dans lequel sont rangés les appareils auditifs est complètement sec. Selon les modèles, les pastilles doivent être changées tous les mois jusqu’à tous les 6 mois.
  • Les stations de nettoyage et de séchage : Ces stations sont des boîtes de séchage améliorées, mais elles sont souvent statiques, au domicile. En effet, souvent branchées sur une alimentation, elles ne peuvent pas être transportées partout. En revanche, elles permettent un nettoyage et un assèchement optimal vos appareils.
  • Un passage au centre de l’audioprothésiste : Enfin, la solution la plus efficace reste de passer régulièrement chez un audioprothésiste. Ce dernier pourra vérifier le bon fonctionnement de vos prothèses, mais également réaliser un nettoyage en profondeur et un assèchement de vos prothèses auditives.

Protéger contre les chocs, est-ce possible ?

Les chocs sont un problème que l’on veut éviter à tout prix, mais pourtant très fréquemment. Une erreur d’inattention, un animal qui les fait tomber, un mouvement trop violent ou encore une chute. Tous ces incidents peuvent finir par casser des appareils auditifs. Pour commencer à bien protéger des appareils auditifs, il faut obligatoirement les ranger dans une coque de protection spécifique, lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Pour ce qui est des gestes violents ou des chutes, le mieux reste d’éviter de faire du sport en portant ses audioprothèses. Si cela est gênant, parler à son audioprothésiste puisse débloquer la situation. Il pourra ainsi apporter des conseils sur des modèles plus résistants.

Évitez le vol de ses appareils auditifs

Comme pour tous les objets que nous possédons, nous ne souhaitons pas qu’ils soient volés. Cependant, les appareils auditifs sont des appareils indispensables dans la vie de nombreuses personnes. Leur vol peut être bien plus important qu’une perte pécuniaire. Pour éviter au maximum le vol de ses appareils auditifs, il faut donc éviter de les retirer lorsque l’on sort de son domicile.

Enfin, il existe plusieurs moyens pour améliorer ses chances de retrouver ses audioprothèses. Par exemple, certains appareils auditifs disposent de système de géolocalisation. Une option idéale pour les retrouver lorsqu’ils sont perdus, ou aider les forces de l’ordre lorsqu’elles ont été volées.

Comment être sur de bien protéger ses audioprothèses ?

Enfin, pour être sûr que ses appareils auditifs sont bien protégés, il est possible de souscrire à une assurance pour appareils auditifs. Audition Care propose par exemple des offres d’assurances personnalisées selon chaque profil. Par l’intermédiaire de ses partenaires audioprothésistes, Audition Care permet de protéger ses prothèses auditives contre l’oxydation, la casse, le vol et même la perte.