L’oxydation des appareils auditifs : comment détecter et éviter le problème ?

Les pannes ou baisses de qualité des appareils auditifs sont généralement dues aux mêmes problèmes. Le bouchon, l’usure, et surtout l’oxydation endommagent vos appareils. Pourtant évitable, l’oxydation des appareils auditifs est un véritable problème pour de nombreux utilisateurs. On vous explique ce que c’est, comment l’éviter, et surtout ce qu’il faut faire face à ce problème.

oxydation des appareils auditifs

Qu’est-ce que l’oxydation des appareils auditifs ?

Les audioprothèses sont des appareils composés d’au moins une partie, si ce n’est la totalité, placée dans le conduit auditif. Comme toutes les muqueuses du corps humain, le conduit auditif renferme une certaine humidité. Ainsi, les appareils auditifs, bien que formé pour résister au maximum à cette humidité, sont malgré tout vulnérables. Le fait qu’ils soient portés quotidiennement permet à l’humidité de se maintenir dans l’appareil. Ses composants électroniques se mettent alors à s’oxyder.

Une forte pluie, ou un oubli pour une douche ou un bain peut avoir des conséquences désastreuses. Le résultat est alors une détérioration grave et la casse de votre appareil.

Comment savoir si ses audioprothèses sont oxydées ?

L’oxydation des prothèses auditives est un phénomène bien plus discret que la rouille. Cependant, l’oxydation peut tout aussi bien se développer sur les pièces métalliques. Ainsi, si un composant interne à votre appareil auditif est oxydé, il est fort possible que vous ne puissiez pas vous en rendre compte avant la casse. En cas de doute, même si votre appareil fonctionne correctement, ramenez rapidement vos appareils à votre audioprothésiste. Il pourra ainsi réaliser un diagnostic de votre appareil. Le meilleur moyen de connaître le degré d’oxydation de vos prothèses c’est de les confier à un professionnel.

Éviter l’oxydation des appareils auditifs

Il existe plusieurs moyens d’éviter l’oxydation de vos audioprothèses. Toutes ces techniques et produits peuvent cependant se résumer en un mot : l’entretien. Il existe de nombreux produits vous permettant d’entretenir régulièrement vos audioprothèses. S’il est conseillé de les nettoyer avec un produit et une brosse, ils doivent être spécialement conçus pour les audioprothèses. Un produit spécialisé ne favorisera pas l’oxydation, contrairement à de nombreux autres.

En plus d’une utilisation des liquides en contact avec vos prothèses raisonnées, il existe des dispositifs permettant un assèchement des prothèses. Ces derniers peuvent se trouver sous la forme de pastilles, ou simplement d’un boîtier.

Malgré des précautions, il peut tout de même arriver que vos appareils auditifs se retrouvent oxydés. Ainsi, pour vous prémunir d’un remplacement onéreux de vos appareils il est fortement conseillé de souscrire à une assurance pour appareils auditifs.

Que faire si l’appareil auditif est oxydé ?

Si votre appareil auditif est oxydé, vous ne disposez hélas pas de beaucoup de solutions différentes. Vous devez vous rendre chez votre audioprothésiste, qui pourra tenter de réparer votre appareil. Si ce dernier est cassé, il devra alors le remplacer. Cela peut cependant avoir un coût élevé en fonction de votre appareil.

Si vous disposez d’une assurance pour prothèse auditive audition care, vous pouvez bénéficier d’un remplacement gratuit de votre appareil selon l’offre à laquelle vous avez souscrit.