Existe-il une garantie sur les appareils auditifs ?

Les appareils auditifs sont des dispositifs médiaux à la fois fragiles et complexes. Portés au quotidien, ils sont cependant régulièrement soumis à des sollicitations fortes. Pour protéger ces appareils, comme pour beaucoup d’autres, on pense souvent aux garanties. Mais existe-t-il une garantie sur les appareils auditifs et si oui, est-elle suffisante ?

La garantie légale

Comme pour tous les autres produits, les appareils auditifs disposent d’une garantie légale. Elle est imposée par la Loi afin de protéger les consommateurs. Depuis la mise en place du programme 100% santé par le gouvernement, elle a évolué pour les appareils auditifs. Avant 2018, ces derniers disposaient d’une garantie légale de 2 ans, valable à partir de leur date d’achat. Par la suite et avec la mise en application de la politique du 100% santé, la garantie sur les appareils auditifs est passée à 4 ans.

Que couvre la garantie sur les appareils auditifs ?

La garantie légale pour les appareils auditifs est très profitable pour les consommateurs, mais elle dispose d’une couverture relativement limitée. Comme toutes les garanties légales, elle vise à protéger contre les défauts de fabrication et les vis cachés. Ainsi, sa couverture se limite à ce type de problématique. En cas de défauts électroniques survenus malgré une utilisation normale, elle vous permet de bénéficier gratuitement de petites réparations et / ou réglages. Si des défauts de fabrication plus importants sont remontés par les patients, les audioprothèses peuvent également être remplacées.

Quelle est la prise en charge en cas de casse ?

En cas de casse, la garantie sur les appareils auditifs peut parfois fonctionner. Cela reste cependant plutôt rare, car les audioprothèses ne se cassent que rarement seules. Leur dysfonctionnement est majoritairement dû à des défauts d’utilisation ou d’entretien, qui arrivent très fréquemment.

Ainsi, si un appareil auditif ne peut pas être couvert par la garantie légale si :

  • Il est en partie ou totalement oxydé
  • Il a subi un choc (chute au sol, coup lors du port…)
  • Il a été stocké dans un environnement inapproprié (poussière, humidité, chaleur ou froid intense…)

En revanche, si votre appareil est cassé alors qu’aucun élément extérieur n’a pu favoriser cet état, la garantie légale pourra réparer ou remplacer l’audioprothèse. L’audioprothésiste ou le fabricant devra alors attester que les appareils n’ont subi aucune dégradation causée par un tiers.

Comment protéger ses appareils auditifs ?

Afin de protéger ses audioprothèses, il est plutôt déconseillé de faire uniquement confiance à la garantie légale. Il existe différents moyens d’éviter la casse de vos appareils auditifs :

Ces éléments peuvent vous permettre d’éviter la casse, mais aussi de protéger vos prothèses en plus de la garantie sur les appareils auditifs. Les assurances prennent notamment en cache la casse, la perte, le vol et l’oxydation des audioprothèses. C’est une option très complémentaire à la garantie légale de ses appareils qui vous permet, en plus d’un bon entretien, de protéger totalement vos prothèses auditives.